Mon test de la nouvelle combinaison Yulex de Patagonia

Pendant près de deux mois et d’une vingtaine de sessions de surf j’ai testé le nouveau néoprèneYulex commercialisé chez Patagonia. On en a entendu parlé dans beaucoup de magazines mais entre le papier et la réalité il y a parfois des surprises ! J’ai donc eu l’occasion de surfer en R2 avec le zip à la poitrine (chest zip ou front zip) et en R3 avec le zip dans le dos (ou back zip).
Effectivement chez Patagonia on ne parle pas d"épaisseur 2’2, 3’2 ou 4’3 comme chez la plupart des marques qui vendent du néoprène mais de R1, R2, R3 etc. référencés par des couleurs à l’intérieur de la combinaison. C’est pas très compliqué à comprendre il suffit de suivre les indications de température de l’eau indiquées ci-dessous. Faut-il encore connaître la température de l’eau approximative selon les saisons !

Chaque année, on retrouve des tests de produits faits par les marques mais on ne sait jamais trop par qui ils sont faits et surtout l’objectivité du test.
Mon test ne sera pas objectif puisque ça restera mon avis et mon ressenti mais il aura cependant le mérite d’être spontané et totalement libre ! Vous avez été nombreux et nombreuses à me demander ce que je pensais de cette combinaison sur Instagram mais j’ai tenté d’aller au bout des tests pour vous donner un avis complet avec les points forts et les points faibles de ce nouveau type de néoprène.

Dès la sortie de cette nouvelle combinaison chez Patagonia je me suis intéressée au produit en essayant de comprendre qui était " Yulex " :
Patagonia a commencé à fabriquer des combinaisons de surf depuis 2005 et n’a jamais cessé d’exploiter leur savoir-faire pour créer des combinaisons durables et performantes tout en étant respectueux de la nature. Soyons honnêtes, il est impossible aujourd’hui d’imaginer un produit qui serait écologique et respectueux de l’environnement au détriment de la qualité. C’est en cela qu’en 2008 Patagonia a fait appel à la société Yulex qui développait un substitue de néoprène plus "propre" et plus performant composé d’un maximum de matières végétales et renouvelables. Après plusieurs commercialisations de produits écolos mais pas tant, Patagonia commercialise sa nouvelle version deYulexen fin 2016, composée d’un caoutchouc naturel provenant de sources certifiées FSC par la Rainforest Alliance. 
Cette nouvelle matière provenant des hévéas représente un autre avantage écologique "puisqu’elle est produite par des arbres et non dans des usines, grâce à l’énergie solaire plutôt qu’à l’électricité, et puisque le processus de fabrication entraîne une réduction de près de 80 % des émissions de CO2, nocives pour le climat, par rapport à la production de néoprène traditionnel."
On retrouve donc à l’intérieur de ces combinaison le résultat de tout ce processus avec une combinaison composée à 85 % de caoutchouc Yulex et 15% de synthétique.

Vous le savez l’hiver j’ai l’habitude de surfer avec une combinaison Ripcurl en 4’3. C’est selon moi les plus performantes techniquement et je n’ai jamais retrouvé de produits équivalents chez les autres marques que j’ai testé. Mais ça c’était peut-être avant ce dernier test !
Je ne vais pas vous le cacher j’avais beaucoup d’attentes sur ces nouvelles combinaisons Patagonia qui remplissent selon moi un vrai contrat écologique. Je croisais les doigts pour que ces tests soient positifs et que je puisse vous dire que c’est "fabuleux, merveilleux, extraordinaire".
Mais ça n’a pas vraiment commencé comme je le voulais :
Lorsque j’ai reçu le premier produit (R2 zip à la poitrine), j’ai constaté que les coutures intérieures étaient très mal finies ; De la colle dépasse d’un peu partout comme vous pourrez le constater sur les photos ci-dessous. J’ai alors de suite pensé que j’allais sortir de mes sessions avec de jolies irritations qui auraient de suite arrêté mon test. C’est pourtant pas ce qui s’est passé puisque lors de toutes mes sessions je n’ai eu aucunegêne et aucune irritation visible. Mais c’est quand même dommage pour un si beau produit, autour de 500 euros, de retrouver des finitions comme celles-là !

La suite de l’aventure est beaucoup plus agréable puisque le test global de ces combinaisons est ultra positif ! 
C’est mon produit favori. Je ne surfe plus que des combinaisons avec le zip devant qui sont selon moi bien plus confortables, étanches et performantes. En enfilant pour la première fois la combi je l’ai trouvé très bien taillé et très agréable. J’ai pris ma taille habituelle (taille 6) et je me suis tout de suite sentie à l’aise dans l’eau et à l’extérieur, sans surtension au niveau des épaules ni de flottement au niveau de la taille (c’est souvent le cas ! ). Les finitions aux genoux et chevilles sont très agréables et qualitatives : Ça apporte beaucoup de confort et ça renforce vraiment l’étanchéité et la résistance du produit. Et je vous avoue que c’est plutôt appréciable en cette saison hivernale !
Le flex et le confort : Le nerf de la guerre ! La flexibilité c’est un peu ce que tout le monde attend lorsqu’on investit dans une nouvelle combinaison. Pour moi, c’est souvent le flex qui détermine la qualité du produit puisque c’est le ressenti qu’on retiendra lors d’une session d’hiver (avec l’étanchéité). Encore une fois, la Yulex de chez Patagonia passe les tests avec grand succès ! Pour moi c’est clairement un produit équivalent à ma combinaison RipCurl auquel je ne trouve aucun autre défaut que son côté polluant. 
J’étais pas vraiment emballée à l’idée de me remettre dans une combinaison en back zip en repensant à mon dernier test très peu concluant, surtout avec une combinaison si chaude et si épaisse. Et bien j’avais tord puisque je me suis régalée avec cette combinaison ! Elle présente les mêmes caractéristiques techniques que la R2 : Elle est aussi confortable bien qu’un peu plus épaisse, elle est clairement plus chaude ! On perd un peu la qualité d’étanchéité avec le zip dans le dos : J’ai eu un peu d’eau qui rentrait par le col dans le dos au niveau du zip à plusieurs reprises et je peux vous dire que ça réveille ! Si vous prévoyez d’acheter une combinaison je vous conseille d’acheter un zip devant, à moins d’avoir des épaules trop développées ! Le mieux est encore d’aller essayer en magasin car le premier ressenti est souvent le bon.

Aquashot de Madame Chipiron
A cette période où l’eau est à environ 12 degrés dans le pays Basque et les Landes la R2 suffit pour des petites sessions de moins d’une heure et la R3 est vraiment agréable et chaude pour les plus longues sessions et les frileuses !
Dans le secteur du surf, Patagonia est la seule marque à garantir chacune de ses combinaisons !! Si les performances de votre combinaison ne sont pas à la hauteur de vos attentes, ils vous la reprennent afin de la remplacer, de la rembourser ou de la réparer : Ca vaut le coup d’essayer pour les coutures, je suis peut-être tombée sur les mauvais numéros …
Retrouvez le dernier épisode de Sea What’s Possible en collab avec Fernand Surboards où je porte la combinaison Patagonia Yulex R2 : c’était la semaine dernière et j’ai pas eu froid ! Vidéo réalisée par Théo Cheval Photography.

Source: New feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *