Initiation bébé ski à Cauterets

Le weekend dernier nous sommes partis en famille à Cauterets pour faire découvrir un nouvel élément à Nathan : La neige !
J’étais surexcitée à l’idée de partir "à l’aventure" avec lui pour lui faire découvrir de nouvelles sensations. Quand je dis " Aventure " je parle de sortir du quotidien et de faire ce qu’on ne fait pas tous les jours. C’est suffisant pour moi pour qualifier ce séjour d’ Aventure. 

 Manteau Billabong ancienne collection – Pantalon Roxy

Le chargement de la voiture donne déjà bien le ton sur le séjour qui nous attend : Chargé !
Partir avec un bébé à la montagne demande effectivement une sacré organisation ; Entre le matériel, la luge, les skis, les chaussures de ski, les après-ski, les couches, le goûter, la gourde, et j’en passe … J’ai eu l’impression d’être Bourriquet pendant trois jours ! Je rigolais toute seule quand je repensais aux autres années où je regardais les familles qui vivaient ce que je viens de vous décrire, la situation me faisait toujours sourire !
Au-delà de ce côté technique c’était du bonheur ! Pendant trois jours je me suis dit que j’allais partir en Laponie, puis au Canada et en Australie avec mon homme et mon bébé sur le dos. C’était trop génial de le voir s’émerveiller de tout ce qu’il voyait. S’émerveiller ou râler au choix … Car la neige c’est "caca" la première fois et puis c’est " froid " aussi mais il est hors de question de porter des gants ! Enfin vous l’avez compris c’est ça aussi les joies de la découverte.

On est parti à la montagne sans trop d’attentes, on se disait qu’on allait suivre les envies de bébé tout en essayant de lui montrer que " la montagne, ça vous gagne ". On est arrivé le vendredi midi sur Cauterets puis nous sommes allés découvrir un domaine de la station que je ne connaissais pas : " Le pont d’Espagne " situé à environ 15 minutes en voiture du centre de Cauterets. Il était plus de 15h, ce domaine plutôt réservé au ski de fond et à la randonnée se prête vraiment à prendre la luge ou le sac à dos et à aller marcher pour découvrir ce somptueux paysage enneigé entre sapins et cascades. Une fois de plus, je me voyais partir en randonnée en raquettes avec mon mari et mon gamin dans le sac à dos mais visiblement " les raquettes c’est pas pour nous ". Je rigole encore en me remémorant mon conjoint m’expliquer pourquoi on ne ferait pas de raquettes avant nos 50-60 ans. Ok j’abandonne, je garde mes favorites bottes Timberland (sans faire de pub bien-sûr) et je continue à pied au risque de glisser. 🙂
Un peu de luge et de sac à dos et on en avait fini pour cette première journée à la montagne.

Le deuxième jour nous avons préparé nos affaires pour aller faire découvrir les joies de la glisse à Nathan. Je suis bien consciente qu’il est trop petit pour tenir sur des skis mais j’avais rechaussé mes skis pour le prendre entre mes jambes et le faire " glissouiller ". Le départ de l’appartement est plutôt laborieux, Monsieur Nathan est dérangé par sa combinaison beaucoup trop encombrante à son goût (lui qui vit toute l’année ou presque en boardshort et en slaps ! ) ; Sans parler des après skis, du casque et du masque ! Le mode bourriquet enclenché, nous montons sur le deuxième domaine de Cauterets " Le cirque du Lys" grâce aux télécabines situées au pied denotre appartement: Hallelujah !
Tout est aventure dans ce genre de voyage, Nathan n’en revient pas d’être au dessus des voitures puis des montagnes dans un "truc" qui vole. Ses yeux disent d’abord " je crois que j’ai peur " puis très vite " c’est trop cool maman " ! Arrivés en haut il redemandait déjà à remonter dans les télécabines pour refaire un tour comme si c’était le manège. 
Mais c’était pas vraiment ce qui était prévu. On chausse les skis et on amène Nathan faire sa première petite glisse en empruntant le tapis des débutants. Papa porte Nathan et moi je porte les skis. J’étais jusque là pas encore certaine qu’il aurait envie de chausser les skis mais on allait voir en haut. Le tapis : Encore une attraction pour lui !
Au bout de cette première petite piste Nathan nous disait " Encore ". On avait donc bien fait de passer au dessus des préjugés et de faire ce qu’on avait envie de faire ! On fera une deuxième piste avant de passer à autre chose : Profiter du grand air, manger et faire de la luge !

Pour la troisième et dernière journée nous sommes retournés au " pont d’Espagne " pour prendre les télécabines et découvrir le domaine. Les premiers pas sur ce domaine de ski nordique me coupent le souffle. Comme l’impression d’atterrir dans un autre pays (j’ai pas trouvé lequel ! Peut-être un mélange de Laponie, de Canada et de Patagonie). On en a donc profité pour faire une longue balade en luge avant d’aller sur les pistes pour débutants et initier la cousine de Nathan au snowboard puis dévaler la longue piste de luge située juste à côté.

Le matériel de Nathan :
Vous avez été nombreuses à me demander des renseignements sur les chaussures de ski de Nathan. La plus petite pointure que j’ai trouvée est du 24, c’était en revanche trop grand pour Nathan mais malgré tout ok pour glisser entre mes jambes.
Coup de Gueule : Je suis allée chez Intersport acheter une deuxième paire d’après-skis pour comparer les produits et voir lesquels étaient les plus confortables pour Nathan. Le pied de Nathan ne rentrait même pas dans les chaussures Intersport car il n’y a pas de système d’ouverture à la différence des Décathlon. J’ai donc voulu ramener ces boots Intersport : Et là c’était la SURPRISE ! Intersport fait des échanges sous une semaine (ce qui est déjà un délai très court) mais ne rembourse pas ! Je peux vous assurer que vous ne trouverez plus de produits Intersport sur mon blog. Commercialement c’est ZERO mais visiblement c’est " légal " , alors si c’est légal je vais aller chez Décathlon là on peut faire des retours et où les produits méritent d’être portés.

Source: New feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *