S’équiper pour l’arrivée de bébé.

Hello Hello,

C’est la rentrée et je suis vraiment trop contente de retrouver mon clavier et de vous retrouver par ici

Ça m’avait vraiment manqué même si j’avais besoin d’un vrai break pendant quelques mois. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas déconnecté comme ça. Généralement quand je pars en vacances même à l’étranger je garde toujours mes mails et mon téléphone près de moi. Mais là, il me fallait vraiment couper pour du vrai repos. On le sait bien “personne n’est irremplaçable” et même si c’est effrayant et bien c’est bon de le constater !

Vous êtiez nombreuses à attendre cet article autour de mes choix d’équipements pour bébé. Je voulais prendre le temps avant de l’écrire pour vraiment tester toute les nouveautés dès la naissance d’Anton et vous faire un retour honnête et complet sur toutes mes impressions. Aucun article/accessoire n’est sponsorisé (même si comme je vous l’ai déjà dit au fond ça ne change rien), certains équipements m’ont été offerts et d’autres pas. Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me les poser j’y répondrais avec plaisir et honnêteté ! Avant de commencer : N’oubliez pas que je ne suis pas conseillère et pas professionnelle, je suis juste maman de deux enfants.


LA POUSSETTE

Je ne pouvais pas commencer ce sujet par un autre accessoire que la poussette ! C’est d’ailleurs le sujet pour lequel vous avez été le plus nombreuses à me solliciter. C’est normal c’est un vrai casse-tête de choisir sa poussette ! J’ai essayé de répondre à celles  d’entre vous qui avaient des questions précises et urgentes mais je voulais approfondir ce sujet qui est vraiment complexe. Je vais donc essayer de vous aider à choisir ! Dites-vous bien qu’il n’y aura pas de mauvais choix si vous vous posez les bonnes questions.

Pour Nathan j’avais acheté un trio Bébé confort (trio = nacelle, cosi et la poussette) que j’avais trouvé sur leboncoin.fr a un prix imbattable. C’était une fille qui avait reçu deux poussettes en cadeaux de naissance (ça me fait encore sourire ! ). Si vous voulez éviter ce genre de doublon vous pouvez créer une liste de naissance PAR ICI. Je vous conseille de la faire sur le site Smallable sur lequel vous trouverez tout ce dont vous avez besoin et plus encore. Quand Nathan avait 1 an environ je suis passée en poussette canne de la marque Babyzen bien moins encombrante que le trio.

Pour Anton j’ai eu la chance d’avoir deux poussettes très différentes l’une de l’autre dont je vais pouvoir vous parler en précision : La Bugaboo Foxpersonnalisée et la Babyzen équipée du pack 0+.

Avant de choisir votre poussette vous devez vous poser un maximum de questions pour cibler au mieux vos besoins. En voici quelques-unes qui me paraissent essentielles :

    • Quel type d’utilisation ? (Ville, campagne, plage / goudron ou chemin.)

Cela vous permettra de savoir s’il vous faut une poussette tout terrain avec de grosses roues ou bien plutôt une citadine.

    • La place dont vous disposez chez vous et dans votre voiture.

Inutile d’acheter une poussette à grosses roues si vous n’avez pas une voiture familiale car ça prend beaucoup de place !

    • Définissez votre budget.

Le budget dont vous disposez vous permettra également de cibler certaines marques et certains modèles de poussettes.

    • Cosi ou siège Auto ?

Pour Nathan j’avais une poussette trio. J’avais donc un cosi qui se fixe sur une base isofix (qui coûte plus  de 150 euros – Dispo ici ) pour faire siège auto. C’est vraiment très pratique car cela vous permet d’aller faire vos courses ou de courtes balades et de laisser bébé dormir sans le bouger de son siège. En revanche il est déconseillé de laisser bébé plus de deux heures dans un cosi et généralement les cosis sont adaptés aux bébés de moins de 10 kilos. (A part le cosi Cybex que j’aime vraiment beaucoup puisqu’il est adapté aux enfants de moins de 18 kilos et qu’il s’allonge comme une nacelle.)

Si vous ne voulez pas de cosi vous pouvez opter pour un siège auto de 0 à 4 ans.

Moi j’ai un cosi qui s’adapte sur mes deux poussettes mais je ne m’en sers pas en siège auto. Je n’ai pas acheté de base isofix car cela coutait trop cher par rapport au prix du siège auto pour le peu de temps où j’allais pouvoir mettre Anton dans le cosi étant donné qu’il pèse déjà plus de 6 kilos à deux mois. #teammaxibaby

Pour le siège auto j’ai opté pour le Cybex suivant qui et équipé d’une rotation à 360° qui permet d’installer bébé facilement sans se contorsionner. C’est aussi le siège auto qui permet de rester le plus longtemps dos à la route, position la plus sécurisée qui réduit significativement le risque de blessures graves en cas de collision frontale ( jusqu’à 18 kilos environ). Ça paraît toujours énorme de mettre plus de 500 euros dans un siège auto mais il faut ramener cette somme aux 4 ans d’utilisation et à la sécurité. J’ai aussi choisi ce modèle parce qu’il est hyper facile à installer surtout avec le nouveau système Isofix présents sur les véhicules récents. Je vous ai trouvé le siège en promo sur le site de La redoute ICI.

    • Nacelle ou pas nacelle ?

Moi je ne conçois franchement pas de poussette sans nacelle. C’est vraiment l’accessoire qui me parait indispensable à une poussette. Dans la nacelle bébé est comme dans un lit. D’ailleurs j’ai utilisé ma poussette Bugaboo comme un berceau lorsque je suis allée 4 jours à Toulouse le mois dernier. Anton était vraiment comme dans son lit puisque cette nacelle est ultra spacieuse et confortable !

Certaines nacelles à coques dures peuvent être utilisées comme « siège auto ». C’était le cas de ma nacelle Bébé confort à l’époque. C’est top quand on va au restaurant ou bien chez des amis car ça évite vraiment de réveiller bébé mais par contre vous pouvez oublier cette option si vous avez deux enfants ou plus car la nacelle prend tout l’arrière de la voiture. La nacelle Bugaboo n’a pas une coque dure et ne permet pas de faire siège auto. La nacelle Babyzen est directement intégrée à la poussette et ne se détache pas (ça n’est pas vraiment une nacelle du coup ! )

En résumé, pour mon second bébé j’opterais pour : un siège auto 360° et non cosi avec base isofix à moins d’avoir le budget pour un cosy Cybex ; Nacelle obligatoire et pourquoi pas à coque dure si c’est pour un premier enfant ; Et un châssis adapté à votre utilisation !

Test Bugaboo Fox personnalisée  

La Bugaboo c’est mon coup de cœur de toutes les poussettes du marché. Elle est complètement personnalisable : On peut ainsi choisir les couleurs et matières de tout ce qui compose la poussette, du tissu de la poussette et de la nacelle jusqu’au châssis et aux enjoliveurs. Tous les matériaux sont ultra qualitatifs ! En plus d’être extrêmement belle j’ai vraiment l’impression qu’Anton ne peut pas trouver meilleur confort que dans cette nacelle, spacieuse et douillette. J’ai choisi ce modèle, la Bugaboo Fox, pour nous accompagner sur toutes nos nombreuses balades au bord de l’eau, en forêt ou à la plage puisque ces grosses roues nous permettent de rouler sur le sable. (Même si je préfère le porte bébé dans cette circonstance pour pouvoir porter tout notre bazar).

Que ce soit sur les chemins ou sur les trottoirs la conduite est hyper douce et bébé est vraiment confortablement installé. Pour une poussette aussi robuste je ne la trouve franchement pas très lourde, surtout la nacelle ! Pour moi c’est vraiment le bon choix si vous cherchez une poussette qui passe partout, que vous avez de la place dans la voiture et si votre budget vous le permet. Retrouvez ma Bugaboo PAR ICI !

Et pour Nathan, j’ai également choisi un siège à roulettes (dispo ici) qui s’adapte à l’arrière de la poussette et qui me permet de partir pour de longues balades avec mes deux fils. Nathan l’adore ! Dernier point ultra agréable : L’espace de stockage sous la poussette est assez grand pour amener tout ce dont vous avez besoin quand vous partez en balade.

Vous pouvez adapter plusieurs marques de cosis à cette poussette mais Bugaboo ne propose pas de cosi.

Points positifs : Robuste, confort extrême et passe partout. Pas si encombrante pour une tout terrain.

Point négatif : Le budget qui correspond néanmoins au standing de la poussette et des matériaux.

Test Babyzen pack O+

J’ai une Babyzen depuis que Nathan a environ un an et demi. La Babyzen c’est de loin le meilleur choix si vous manquez de place, que vous avez une famille nombreuse et/ou que vous voyagez beaucoup ! Pour Anton j’ai utilisé la même poussette que Nathan à laquelle j’ai adapté un pack (tissu) 0+. Vous me voyez souvent utiliser mes deux poussettes parce que parfois je manque de place dans la voiture et que la Babyzen se glisse aux pieds du siège auto. Je n’avais pas opté pour cette poussette à la naissance de Nathan car je la trouvais trop basse et j’avais l’impression d’une poussette de poupon. J’avais comme l’impression que mon enfant n’était pas protégé. Aujourd’hui je trouve plutôt que ce critère de petite poussette compacte est ultra pratique quand je n’ai pas de place et je l’adore aussi parce que Nathan peut pousser son petit frère ! Quand je pensais aux retours que j’allais vous faire sur mes deux poussettes suite à vos nombreuses questions je pensais surtout que cette poussette manquait de rangement. L’espace sous la nacelle est en effet pas très grand. Mais la semaine dernière j’ai découvert un nouvel accessoire, un sac de voyage qui s’adapte à l’arrière de la poussette, qui vient répondre à mon objection. Retrouvez ma Babyzen ici.

Vous pouvez adapter un cosi Babyzen à cette poussette : Dispo ici.

Comme je vous le disais sur Instagram, je ne peux pas vous dire de choisir entre ces deux poussettes. J’ai eu la chance de pouvoir tester ces deux produits et pour moi c’est vraiment du sans faute (et je ne suis pas payée pour vous faire un tel retour) ! Elles répondent simplement selon moi à des attentes différentes. J’aurais pu choisir d’autres modèles de poussettes mais j’ai choisi ces deux modèles car je savais qu’ils répondraient à mes attentes et que je pourrais vous faire un retour objectivement positif.


 

Le porte bébé

C’est tout naturellement que je vous parle du porte bébé après la poussette car c’est un accessoire tout aussi important pour moi. Je ne pourrais me passer ni de l’un ni de l’autre ! A la base je ne suis pas trop écharpe de portage. Non que je trouve ça pas bien mais je trouvais ça galère à mettre et j’avais toujours peur de mal installer le bébé. On sait à quel point c’est important de bien installer bébé lorsqu’on le porte pour éviter de lui causer des problèmes aux hanches. A la naissance de Anton la marque Studio Roméo m’a proposée d’essayer son système de bandeaux de portage. J’ai accepté pour éviter de mourir idiote et pour me faire un vrai avis sur ce sujet. Mais j’ai aussi accepté parce que je trouvais les produits (motifs) ultras beaux et que le système de bandeaux me semblait plus simples à installer que les écharpes traditionnelles. Mon retour sur ces bandeaux est plutôt positif puisque je trouve que tout petit on retrouve réellement la position de bébé comme dans le ventre. Je prends toujours beaucoup de plaisir à le porter de cette façon mais c’est vrai que j’ai toujours un peu peur de mal l’installer. Le point ultra positif de ces écharpes c’est que ça ne prend pas de place ! Elles sont disponibles par ici.

Autrement j’utilise un porte bébé OMNI 360 de la marque Ergo baby. C’est encore un produit que je vous recommande. Sincèrement je ne suis pas une grande experte en accessoire de portage mais par contre je suis une grande utilisatrice ! C’est tellement pratique pour les balades en forêt et à la plage qu’on l’utilise tout le temps depuis la naissance de Nathan. Il est vraiment confortable même pour des randonnées et vous pourrez l’utiliser du nouveau-né au bambin. 3,2 – 20 kg, dans toutes les positions de portage et pas besoin de réducteur nouveau-né (ou de Coussin Bébé).

Le porte bébé est aussi idéal pour faire vos courses les mains libres et généralement bébé adore être porté contre vous ! En bref, pour rester active et actif, le porte bébé c’est la vie !

Comment faire le bon choix ? Selon moi quelle que soit la marque, essayez de privilégier un porte bébé évolutif qui permet de mettre bébé dans toutes les positions et n’hésitez pas à regarder les avis de sites spécialisés sur internet.


 

Sac à langer 

Si vous m’aviez posé la question “Faut-il absolument un sac à langer à la naissance d’un enfant ? ” il y a quelques mois je vous aurais répondu clairement un beau NON. Je trouve que les sacs à langer ne sont pas franchement pas très esthétiques et souvent beaucoup trop gros pour ce que vous avez vraiment besoin de transporter. Je parle pour la balade pas pour un voyage c’est différent. (Pour un voyage optez pour le sac à dos c’est bien plus pratique). Du coup je vous aurais conseillé de choisir un joli sac à mains voir un totebag qui vous plait et d’acheter ou de vous faire des pochettes personnalisées sur le site Mes Petites Affiches. Mais le mois dernier, encore grâce à Instagram, je suis tombée amoureuse d’une marque de sac à langer française qui révolutionne complètement le traditionnel sac à langer que personne n’aime vraiment (je me trompe ? ). La marque Josefina : Ce sont des sacs que vous confondrez sans aucun doute avec un joli sac à mains en cuir sauf qu’à l’intérieur vous retrouverez de nombreux compartiments pour organiser les petites affaires de bébé. J’ai eu vraiment du mal à choisir puisque tous les modèles et tailles qu’ils proposent sont vraiment canons. J’ai difficilement arrêté mon choix sur modèle « moyen » personnalisé avec mes initiales de blog G.B pour pouvoir ensuite l’utiliser en sac à mains. Le cuir est d’extrêmement belle qualité et je ne regrette vraiment pas mon choix de taille qui évite de mettre des tonnes de choses dont on a pas besoin. Mon sac par ici.

Dans mon sac à langer : 2/3 couches, un biberon, une gourde d’eau, des dosettes de lait, des lingettes, un ou deux langes, une tétine et un change.


 

Le transat

Pour Nathan j’utilisais un transat Charlie Crane (ici) que je trouve vraiment trop beau mais que je ne trouve pas idéal après avoir utilisé le transat évolutif Stokke de Anton. A vrai dire Nathan n’était pas très demandeur d’être balancé et il dormait tout le temps. Ce qui n’est pas vraiment le cas de son petit frère qui en plus d’adorer les bras, adore être balancé ! Du coup cela fait deux mois que je me muscle les cuisses avec son transat. En plus d’assurer une assise ergonomique ce transat est vraiment bien conçu pour balancer bébé avec le pied (ça évite aussi de se casser le dos).

J’ai aussi et surtout choisi ce transat pour son côté évolutif. En effet ce transat s’adapte à la chaise haute pour avoir bébé à notre hauteur et lui donner ses premiers repas. Pour le moment c’est Nathan qui utilise la chaise haute et il l’adore ! Pensez également au confort de bébé quand vous choisissez votre transat car il y passe des heures ! Mon transat ICI.

Faire le bon choix : Regardez surtout comment le siège se balance et l’ergonomie de l’assise et s’il est évolutif c’est encore mieux !


 

Le tapis d’éveil et le portique d’éveil

Vous le savez surement je ne suis pas vraiment fan des trucs trop colorés, même si c’est très important pour l’éveil de l’enfant. J’ai donc fait un choix en fonction du critère esthétique et confort. J’ai opté pour un tapis Nobodinoz (disponible ici) qui en plus d’être hyper joli se range facilement quand Anton ne veut plus être dans cette position. J’ai ensuite acheté un portique en bois sur Etsy sur lequel je lui accroche des jouets d’éveil colorés (hahaha) en plus des accessoires en bois. J’en suis vraiment contente puisqu’en plus d’être beau Anton l’adore ! Mon portique et bois et accessoires disponible par ici.

Faire le bon choix : Je crois qu’il n’y a pas de mauvais choix : Faites-vous plaisir !


 

La gigoteuse

Il vous faudra probablement acheter un minimum de deux gigoteuses mais moi j’en ai trois parce qu’un accident est vite arrivé ! J’ai adoré les gigoteuses de la marque numéro 74 mais mon coup de cœur revient à la marque maison Margaret pour la qualité de ses produits et la douceur de ses couleurs.

J’ai d’ailleurs découvert cette marque via Instagram. Je suis tombée amoureuse de la qualité de leur lin (en photo) et j’ai décidé d’acheter une gigoteuse à Anton d’autant plus que j’avais entendu qu’il était prouvé scientifiquement que le sommeil est plus réparateur dans des draps de lin. Le sommeil est plus profond, le temps d’endormissement plus court, le nombre de réveils moins élevé. Franchement je n’ai aucun regret et je vais même certainement craqué pour une housse de couette en lin ! La marque maison Margaret n’a pas de e-shop, pour commander il vous suffit de leur envoyer un mail ou message Instagram afin d’être mise en relation avec une Margaret.

Faire le bon choix : Essayez de choisir des tissus agréables et n’oubliez pas d’en acheter plusieurs et à la bonne taille !


 

La table à langer

C’est toujours un casse-tête de choisir la table à langer. Après deux enfants j’ai envie de vous dire qu’on n’a pas vraiment besoin de table à langer, que ça prend beaucoup de place pour « rien » à moins que ce soit une commode dans laquelle vous pouvez ranger les vêtements de bébé. On peut facilement changer bébé sur un matelas qu’on pose sur un lit par exemple. Quoi qu’il arrive et où que ce soit, vous ne devez jamais lâcher votre bébé quand vous le changer ! Comme nous manquons un peu de place nous avons opté pour une table à langer murale de la marque Charlie Crane qui en plus d’être fonctionnelle est vraiment canon ! Elle est robuste, l’espace de rangement est vraiment correct pour y mettre le nécessaire c’est-à-dire les couches, les produits de toilettes et deux trois accessoires de décoration. Et quand vous avez fini de vous en servir, la table à langer se replie pour ne plus prendre de place dans la chambre !

Ma table à langer PAR ICI.

Bien choisir : La table à langer se choisit surtout sur un critère esthétique et la place que vous avez (et le budget mais ça c’est valable pour tout ! )


 

Les couches et les produits cosmétiques

Je suis beaucoup plus attentive aux produits et accessoires que je choisis aujourd’hui que pour Nathan.  A l’époque j’utilisais du Mustella parce que ça sentait bon. Il faut dire que nous sommes également de plus en plus sensibilisés à faire attention aux cosmétiques et d’autant plus pour les nourrissons qui ont la peau très fragile. J’ai donc choisi de tester les produits Né à parce que ce sont des cosmétiques Bios et écocertifiés, développées et utilisées par les professionnels de la maternité, fabriqués en France, garantis sans paraben, sans phenoxyethanol, sans phtalate, sans bétaïne, sans perturbateur endocrinien… ni aucune autre vilaine molécule.

J’ai utilisé le savon pendant ma grossesse. C’est une odeur assez neutre et très douce que j’aime vraiment et qui me rappelle cette période. Je vous recommande également ces produits si vous avez la peau fragile ! Vous pourrez les trouver dans certaines pharmacies ou sur leur e-shop. Pour les filles qui sont des Landes, les produits “Né à” sont en vente à la pharmacie de Soorts Hossegor.

A la naissance de Anton je voulais vraiment faire le choix de couches plus écologiques et plus respectueuses de l’environnement. En revanche, je ne voulais pas que ce soit au détriment du confort pour bébé et du critère d’étanchéité. Sincèrement aux nombres de couches qu’on passe par jour et au prix que ça coûte j’étais assez frileuse à l’idée d’acheter mes couches en magasins bio. D’autant plus que ça n’est pas hyper pratique si on ne fait pas ses courses en magasin bio. Finalement je me suis laissée tenter par la marque Joone qui en plus de proposer des couches plus respectueuses de l’environnement propose des couches ultras mignonnes et des packs mensuels pour éviter de tomber en panne de couche un dimanche soir !

J’ai donc fait un premier test sur 15 jours pour voir si ces produits me convenaient. Et sincèrement c’est de loin la meilleure marque de couches que j’ai testé depuis 4 ans. J’en ai d’ailleurs testé de nombreuses marques avec Nathan qui a la peau sensible et qui faisait pas mal d’irritations avec les Pampers (qui ne sont pas bien étanches en plus). Pour ne rien vous cacher après ce test j’ai conclu un contrat exclusif avec la marque Joone pour promouvoir ces couches. Je ne gagne pas d’argent. Je le fais par conviction parce que je pense vraiment que ce sont les meilleures couches que j’ai testé et que leurs valeurs méritent vraiment d’être mises en avant ! Depuis le mois dernier je suis livrée mensuellement de mon stock de couches et ça aussi c’est vraiment une super bonne idée ! Je ne vous dis pas combien de fois je suis tombée en panne de stock de couches pour Nathan. Du coup avec ce mode de fonctionnement je n’ai jamais à me soucier d’en acheter. J’attends ma livraison du mois de Novembre pour vous faire découvrir les nouveaux motifs qui sont aussi un vrai atout de la marque ! Si vous voulez en savoir plus sur la marque et ses produits c’est par ICI.

Test produit : La nuit on essaie de ne pas changer Anton pour éviter de le réveiller et pour qu’il se rendorme facilement. (Sauf s’il y a du caca bien sur ! ) Avec les couches Joones on arrive à tenir du dernier biberon qui est vers 21h au premier biberon du matin vers 7h sans fuite. Elles sont vraiment ultra absorbantes.

J’utilise également le liniment, l’eau micellaire et les lingettes quand on est en balade/voyage de la marque Joone et je les adore !


 

Les biberons et systèmes de filtration

Je n’ai pas vraiment l’habitude d’acheter des bouteilles en plastique. Cela fait bien longtemps que toute la famille boit l’eau du robinet ou l’eau filtrée du frigo et utilise des gourdes isothermes Hydroflask pour transporter l’eau qu’elle soit chaude ou froide. A la naissance d’Anton j’ai naturellement recommencé à acheter de l’eau minérale en bouteille plastique et j’ai très vite pété un plomb sur la consommation de plastique qu’on faisait en achetant autant de packs d’eau pour faire les biberons. J’ai donc cherché une solution (pas trop coûteuse) pour utiliser de l’eau filtrée pour faire les biberons. J’ai alors découvert la marque Lifestraw qui fabrique plusieurs types de purificateurs d’eau de la paille à la gourde jusqu’au réservoir. C’est ce dernier système que j’ai adopté (en 5L) pour avoir de l’eau filtrée où que ce soit puisque ce réservoir se transporte partout. En achetant un article Lifestraw, vous permettez à un enfant dans le besoin de bénéficier d’un an d’eau potable, en plus de faire des économies et de faire un geste pour la planète, . Ça ne vaut vraiment pas la peine de continuer à consommer du plastique ! Pour en savoir plus sur la marque Lifestraw et ses valeurs c’est par ICI.

J’espère vous avoir apporté des clés si vous êtes sur le point de vous équiper pour l’arrivée de votre bébé. Au-delà de vous donner des marques, je souhaitais vous donner des conseils pour faire le bon choix. Il est évident que tous ces choix ont été fait en fonction de mon mode de vie mais aussi et surtout de mon budget ou des partenariats que j’ai pu faire. Sachez que dans l’idéal tous ces produits sont ceux que j’aurais acheté mais je suis aussi consciente que tout le monde ne peut pas se payer ces beaux équipements. Si vous n’avez pas le budget nécessaire à certains accessoires pensez à la vente d’occasion car on fait souvent des très bonnes trouvailles ! Pensez aussi que je ne suis pas testeur et qu’il existe bien d’autres marques qui pourront vous satisfaire.

Je vous prépare prochainement un article avec une sélection de cadeaux de naissance !

A très bientôt et n’hésitez pas si vous avez des questions, sur Instagram c’est encore plus facile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *