Voyage en van aménagé Campy Camper

Même si je l’ai bien caché, cet été a été très intense en travail et je n’ai pas vraiment eu le temps de profiter.
Cette aventure en van aménagé Campy Camper était donc la solution parfaite pour profiter à fond d’un intense moment en famille et en plein air.

La location de vans aménagés s’est largement démocratisée ces dernières années et c’est en cherchant un van que j’ai découvert un nombre incalculable d’entreprises qui proposent ce service ou encore la mise en relation de particuliers à particuliers qui louent leur propre véhicule.
Je ne pourrais pas vous garantir que toutes ces entreprises proposent la même qualité de service. Je me concentre ainsi sur Campy Camperavec qui je suis partie et mon expérience dans ce Nissan Primastar tout équipé !
Le service proposé par Campy Camper était le plus complet et le meilleur rapport qualité/prix avec une journée pour 99 euros en moyenne saison avec le kilométrage illimité. Leurs vans sont extrêmement bien équipés et j’ai été vraiment surprise par le confort des aménagements. La décoration est soignée et j’ai beaucoup apprécié le soin dédié au choix des textiles : rideaux, sièges et housse de couette. 
Basé à Biarritz, cette entreprise locale propose aussi de nombreuses options complémentaires intéressantes pour moi : Chaises et tables extérieures, barbecue, lampe extérieure. Et pour vous : Transfert de l’aéroport, location de matériel de surf, paniers garnis de produits locaux, bières locales fraîches, etc.

L’aménagement général du van est très important pour moi car nous sommes partis en famille avec Nathan qui n’a que 17 mois. J’ai donc regardé la taille du lit : King size en 160 * 200, bien pratique pour ne pas dormir les uns sur les autres ! La cuisine est équipée d’un GRAND frigo et de nombreux rangements pour la partie épicerie, d’un réchaud et de tout le nécessaire pour cuisiner. J’ai également veillé à l’aspect sécuritaire du véhicule avec le siège auto que j’ai mis à l’avant et qui n’a pas dérangé la visibilité globale du conducteur et l’assurance tout risque comprise dans la location. Le véhicule étant prévu pour trois personnes, il n’y a que trois places à l’avant. Certaines options m’ont agréablement surprise, le van est équipé de multiples prises pour recharger les téléphones et appareils photos (bien que j’ai prévu mon chargeur solaire EQ), de prises jack pour la musique, d’un régulateur de vitesse et enfin d’un bel espace de rangement pour les vêtements ! Honnêtement je ne sais pas comment ils pourraient mieux faire !
Et pour finir sur une bonne note, les gérants de cette entreprise Campy Camper sont vraiment charmants et atypiques !

En voiture !
Mes deux hommes récupérés à la crèche et au travail nous sommes partis mercredi soir pour l’Espagne direction San Vicente de la Baquera à environ trois heures de route de Biarritz. Nous avons prévu de faire manger Nathan en route et d’arriver juste avant la nuit pour s’installer dans un petit coin tranquille. A l’aventure rien ne se passe jamais comme prévu ! Nous arrivons ainsi la nuit tombée, on ne sait trop où sur un parking en contre bas de la route ! Seul le bruit des vagues nous indique que nous sommes bien arrivés face à l’Océan !
Conseil : Évitez les bords de route bien trop bruyants et préférez les parkings ou coins de terre un peu isolés !
7h32 : Notre réveil habituel sonne, c’est Nathan ! Quel bonheur de se réveiller tous les trois dans un petit nid douillet et de passer la tête par la fenêtre pour se rendre compte que nous sommes bien au bord de l’océan ! Cocooner, prendre le temps, profiter d’être tous les trois, petit-déjeuner face à l’océan : nous voilà en vacances sur la plage de Meron.

 Bières locales Woll disponibles à Soorts-Hossegor chez ALLGOOD ou bien en vente directe chez Campy Camper, Poncho Billabong Women, Montre NIXON Sala.
 En quatre jours nous avons parcouru la côte en traversant plusieurs spots de surf plus incroyables les un que les autres grâce au Stormrider(bouquin qui référence tous les spots de surf d’Europe et leurs spécificités) : Au départ de Méron jusqu’à Lafiténia : Gerran, Oyambre, Liencres, Mundaka, Laida, Laga.
En Espagne à cette période il est très facile de stationner puis de dormir dans des lieux magiques, face à l’océan, car il n’y a quasiment plus de contrôle de police. En Cantabrie bon nombre de parkings donnent vue sur l’Océan et les plages sont souvent bien équipées avec un point d’eau et des toilettes.
En parcourant la côte nous avons également traversé le pays basque Espagnol que j’ai trouvé bien moins accueillant pour les vans et camping-cars. L’accès à la plage est beaucoup plus compliqué et les parkings sont souvent blindés et loin de l’océan.
Je ne vous recommande pas trop le coin de Mundaka pour stationner. Ça n’est pas facile d’accès et moins beau que la région précédente malgré l’aspect "pittoresque", indiqué par le Stormrider, que je n’ai pas retrouvé ! Les baies sont effectivement jolies mais pour surfer et non pour Campy Camper  ! La route est longue et sinueuse et il est quasiment impossible de stationner en dehors de ces parking non chaleureux !

Dimanche, dernier jour de vacances : On a décidément pas du tout envie de rentrer, de brancher la télé et de se poser dans le canapé. Cette vie au grand air nous convient si bien que nous décidons de prolonger notre voyage en nous arrêtant non loin de chez nous, à Saint-Jean-de-Luz dans la baie de Lafiténia. Nous posons notre van dans le camping PLAYA qui offre des emplacements incroyables avec une vue à couper le souffle ! Je l’avais repéré en surfant quelques jours auparavant. Généralement, je ne suis pas vraiment d’accord pour payer un camping alors qu’on a un van aménagé et que l’on peut donc se garer partout. Mais je vous assure qu’il vaut vraiment la peine de payer 20 euros pour découvrir ce lieu magique et si proche de chez nous !
C’était de loin la meilleure journée de notre séjour, très ensoleillée avec une houle parfaite de 1m50 et un couché de soleil à nous faire oublier qu’on loupait Capital !

Voyager avec un bébé en Campy Camper : Depuis qu’il est né, nous avons toujours amené Nathan partout avec nous, il est donc habitué à vivre des aventures et à dormir un peu partout : Dans un autre lit, sur la plage, dans la poussette, dans son siège auto etc. Ce point est clairement essentiel quand on sait que tous les enfants ont besoin de dormir pour se sentir bien et ainsi pour votre bien être personnel ! Partir en van, c’est partir à l’aventure et ne pas pouvoir prévoir où l’on sera dans la journée. Ainsi, dans le cas où vous avez toujours fait des choses avec votre enfant vous n’aurez aucune difficulté à savourer ce voyage autant que nous !
J’ai amené dans le van la poussette Babyzen Stroller YOYO que je vous ai présenté en image sur Instagram et en direct sur Snapchat. Elle est vraiment très pratique et encore plus dans ce genre de situation où il n’y a pas beaucoup de place (elle se plie en sac). Je vous déconseille de partir sans poussette ou sac à dos de randonnée car c’est essentiel dès que l’on se balade !
* Dormir à trois : Nous avons testé plusieurs positions : Tout d’abord nous avons mis Nathan à côté de nous dans le même sens mais on s’est vite retrouvé serré étant donné qu’il n’arrêtait pas de bouger dans son sommeil ! La deuxième nuit nous avons décidé de le mettre à nos pieds étant donné que le lit est grand : c’était la bonne solution ! Généralement on se réveillait avec Nathan entre nous … Lui seul sait comment et quand il arrivait là 🙂
* Jeux et activités : Je vous conseille de prendre quelques jeux, livres et activités pour occuper bébé et vous détendre un peu dans les fauteuils face à l’océan. Avec un bébé de 17 mois ça n’est pas toujours simple ! Mon arme fatale c’était la piscine pliable en sac tout fin (disponible ICI) que j’ai trouvé chezDécathlon : De loin le meilleur achat pour occuper Nathan lors de ce voyage ! Nous n’avons pas eu de mal à la remplir grâce aux différents points d’eau présents sur les plages.
* Se laver : C’est le point le plus délicat du voyage pour un bébé : Je suis partie avec une

 que j’ai adoré pour me doucher en plein air après avoir pris un petit bain salé. Mais pour Nathan c’était beaucoup moins facile ! Les températures en Espagne n’étaient clairement pas assez élevées pour doucher Nathan en plein air. Notre solution : deux bains en 5 jours dans la piscine qu’on laissait chauffer au soleil la journée. C’est aussi ça l’aventure ! 🙂 Merci NABAJI pour la petite piscine bien pratique !

* Manger : Au départ de Biarritz j’avais fait un petit plein de courses avec pas mal de repas tout prêts pour Nathan, bien que je n’aime pas vraiment ce type de repas ! C’est tout de même une bonne solution de secours pour un voyage où l’imprévu a sa place ! Mais le van étant équipé d’un réchaud j’ai pu cuisiner (simplement) tous les jours pour éviter de lui donner les repas sous vide ! Bien évidemment j’ai amené avec nous les Pom’Potes et le Kiri goûter !

Pour les amoureux du grand air, je vous recommande à 100 % cette belle aventure en van aménagé. Je suis partie 5 jours en ayant l’impression d’avoir passé deux semaines en vacances tellement c’était intense ! Partir en Camper ça n’est pas un choix économique c’est une aventure, à chaque fois différente ! Effectivement, ajoutez le prix du gazoil, au prix du péage et à celui de la location et vous vous rendrez vite compte que ça n’est pas donné ! Cependant, en 5 jours nous avons pu loger les pieds dans le sable et découvrir 5 lieux différents et plus de 10 spots de surf !
Parce que j’adore la philosophie Campy Camper, je leur emprunte leur devise pour terminer cette belle aventure " From Biarritz To Freedom" 🙂

Source: New feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *