J'ai un blog ou je suis blogueuse ?

Depuis quelques temps je me pose des questions sur la direction que je souhaite prendre et l’éthique que je souhaite suivre concernant mon blog. Les propositions sont nombreuses et je souhaitais être totalement transparente sur la manière dont je fonctionne et j’interagis avec vous pour toujours garder ce qui est le plus important pour moi : L’authenticité et la spontanéité.
Je vous l’ai déjà dit : je n’en peux plus de voir des blogueuses accepter des gros contrats pour des marques comme Mac Donalds (pour ne pas le citer) ou du dentifrice, simplement pour de l’argent ! C’est se servir de son influence (grosse ou petite) pour faire passer une opinion, achetée et motivée simplement par l’argent. Qui ferait la promotion de Mac Donald si ce n’est pour de l’argent ? 
Vous avez vraiment envie de savoir par un post Instagram que l’influencer que vous adorez suivre achète du Colgate ou n’importe quelle autre marque pour se brosser les dents ? Franchement ON S’EN FOUT autant que le papier de toilette qu’elles utilisent !
Si l’influence d’une personne peut vous amener à aller manger chez mac do alors recentrer vous vers des filles saines qui vous pousseront à aller manger dans tous pleins d’endroits où la nourriture est bonne et équilibrée et souvent pour le même prix. Attention, j’adore les burgers mais je n’utiliserais pas mon influence pour ce genre de chose inutile !
La monétisation de posts ou d’articles
La première fois qu’on m’a proposé de l’argent pour mener un projet je me suis sincèrement posé des questions. C’est d’ailleurs à partir de ce moment là que je me suis dit qu’il était temps de poser les bases sur le blog pour être tout à fait transparente sur mon évolution et mon éthique. J’ai pris un peu de temps, j’ai beaucoup discuté avec des gens de la profession, d’autres blogueuses, des attachées de presse et mes proches pour finalement en venir à la conclusion suivante :
Avoir un blog c’est beaucoup de temps passé à travailler afin de remplir les différentes tâches qui définissent ce métier :
* Créer un site, le modérer et le promouvoir.
* Relayer les informations sur les réseaux sociaux 
* Gérer les différents réseaux sociaux
* Trouver les sujets 
* Ecrire les articles (sans faute de préférence : Merci Maman pour les relectures)
* Créer le contenu photos et sélectionner les photos 
* Répondre aux mails et aux sollicitations 
* Participer aux soirées, journées presses, événements, voyages presse
* Etc.
Après deux ans à créer cette communauté, motivée par des retours positifs sur mon travail, j’ai fini par me dire qu’il était normal d’être rémunérée pour mon travail dans le cas où ça n’influence pas notre jugement ni la manière dont je l’aurais fait sans monétisation. Pas vraiment facile ! De mon côté je refuse et refuserai toujours qu’on m’achète un "avis positif" sur mes réseaux sociaux et blog sous prétexte que le post est rémunéré. De la même façon je suis tout à fait contre le fait de vous parler d’un objet, d’un produit, d’un lieu ou encore d’un site internet que je n’aurais pas testé. Ça vous étonne peut-être mais c’est pourtant bien répandu dans la blogosphère puisque certains influencers acceptent ! Je me suis ainsi vu proposé plusieurs fois de l’argent contre " un avis positif " sur un produit que je n’avais même pas encore essayé. (J’ai bien sûr refusé en indiquant à chaque fois que mon retour sera fidèle à mon avis sur le produit qu’il soit rémunéré ou non).
 Quand on commence à avoir des projets rémunérés il ne faut pas se perdre à demander de l’argent. C’est parfois ce que je perçois chez les plus grosses blogueuses. Pour certaines, elles ne partagent que les produits qu’on leur offre mais on perd finalement l’essence même du blog où l’idée est de partager sur tous nos coups de cœur, expériences, aventures et découvertes diverses. Autrement on se retrouve à montrer et ainsi faire la promotion uniquement de marques avec du budget et on laisse de côté tous les " petits projets " alors que les influeucers ont aujourd’hui une énorme impact dans la promotion d’un objet ou d’un lieu.
° Mon avis sur la rémunération :
 Si ce qu’on me propose de tester des articles qui vont me servir ou bien des produits que j’aurais souhaité acheter, je serais tentée de ne pas demander de rémunération. Tandis que si ce qu’on me propose est une action commerciale comme le lancement d’une collection, ou un test produit que je n’aurais pas acheté, dont je n’ai pas spécialement besoin mais que j’estime pouvoir vous plaire alors je demanderais une rémunération ou une dotation en produits selon le budget et la marque. Je vous donne un exemple concret : La semaine dernière une marque me proposait de tester un sac étanche. Je suis déjà utilisatrice d’un sac étanche EQ qu’on m’a offert l’année dernière dont je vous avais d’ailleurs parlé. Ainsi, je n’ai pas vraiment d’utilité à recevoir un deuxième produit identique qui représenterait une nouvelle charge de travail pour créer du contenu et promouvoir un nouveau produit. Voilà donc pour moi un exemple de post qui aurait pu être rémunéré. La rémunération ne correspond ainsi pas à un avis mais bien à une charge de travail pour la promotion d’un article. Quant au montant, cela pourra faire l’objet d’un autre article car je suis encore un peu de le flou et je dois travailler sur ce sujet. C’est assez compliqué car j’ai une ligne éditoriale bien ciblée et il me semble compliqué de créer une grille tarifaire unique car le retour n’est pas le même selon l’univers des marques avec qui je peux collaborer.
Deux autres exemples :
* Billabong est une marque que j’affectionne tout particulièrement. Probablement la marque dans l’industrie de la glisse avec laquelle je préfère collaborer. Il n’y a jamais de questions d’exclusivité ni de rémunération. Chaque produit est un plaisir à recevoir et à promouvoir ! 
* Tribord : Vous avez probablement vu passez une vidéo Tribord dans laquelle je figure pour le recrutement de leurs ambassadeurs pour leur nouvelle marque de glisse Olaian. J’ai accepté de devenir "ambassadrice" Olaian pour plusieurs raisons mais là encore il n’y a aucune notion d’exclusivité. Ce qui m’a plu dans leur proposition c’est de travailler en relation avec les chefs produits qui sont basés à Hendaye et d’être entendue pour faire évoluer les produits vers une qualité optimale pour la pratique du surf. Il y a peu de marques qui interagissent comme ça et je trouve ce mode de fonctionnement vraiment intéressant. Le deuxième point c’est que Decathlon fabrique des produits très bon marché qui permettent à certaines personnes qui n’ont pas les moyens de s’équiper à moindre prix. C’est important pour moi de tester un large panel de marques de combinaisons et maillots de bain pour pouvoir répondre au mieux à vos questions en fonction de vos critères.
Quoiqu’il arrive, je souhaite vous amenez à la conclusion que ce n’est pas parce que je gagne de l’argent sur un projet que mon avis est acheté. Il répond juste aux points que je viens de vous détailler et il est la suite de deux ans de travail et de réflexion à la création d’une communauté ciblée. Si les marques rémunèrent les projets c’est aussi bien évidemment parce qu’elles y trouvent un intérêt :
* Soit financier pour un retour direct sur les ventes
* Soit pour l’image de marque
J’entends souvent dire que les blogueuses pros ont la belle vie. C’est mal considérer le travail qu’elles fournissent, la passion et la motivation qu’il faut chaque jour pour en arriver là où elles en sont. Je ne crois pas que ce métier soit vraiment accessible à tout le monde puisqu’il requière beaucoup de qualités très différentes. (ps. je ne suis pas blogueuse pro, je ne suis pas entrain de me jeter des fleurs). D’ailleurs je me suis rendue compte lors de mon dernier voyage de presse pour le groupe Accord Hotel que la plupart des blogueurs en dessous de 100K ont un autre métier en plus de tenir un blog. Je vous laisse imaginer leur charge de travail quand on voit passer le nombre d’événements tous les jours et ce qu’implique d’être blogueur à Paris. ( la concurrence est rude ! )
Pourquoi mettre en avant des marques et des produits ?
Je ne vais pas répondre aujourd’hui à toutes les questions que je peux me poser régulièrement mais celle là me semble pertinente A vrai dire c’est une autre blogueuse et amie Lolita plus connue sous le nom de Surf Madame, qui me demandait l’autre fois pourquoi je voulais mettre en avant une combinaison actuelle pour un aquashot prévu avec Céline Hamelin, photographe. L’idée de base était effectivement simplement de mettre en avant le travail de Céline qui commence à faire de l’aquashooting lifestyle et donc de faire de jolis clichés qu’on pourrait relayer. C’est assez naturellement que j’ai pensé à mettre une combinaison d’une collection actuelle, disponible en magasin. Pour qu’en plus de regarder les clichés vous puissiez trouver le produit que je porte et l’acheter si il vous plait.
En poursuivant sur le sujet de ma ligne éditoriale de maman surfeuse il en est de même. Finalement je pourrais mettre en avant mon mode de vie, mes aventures etc. sans forcément taguer de marques, sans but commercial et juste pour le plaisir. Mais de mon côté quand je suis des filles même si c’est pour leur mode de vie je vais toujours naturellement regarder ce qu’elles portent et si ça me plait, vouloir l’acheter. En conclusion, je crois que je mène mon blog de la manière que j’aime suivre les autres ; En essayant de mélanger le contenu qui pourrait être dit commercial, à mes aventures et mon mode de vie.
Le blogging on y prend vite goût. Franchement la limite du raisonnable est vite franchie. Ma soeur me reprenait l’année dernière parceque je passais trop de temps sur Instagram. Elle avait raison ! Je passe encore trop de temps sur Instagram. Je m’en rends compte et, plus j’y passe du temps plus j’aime découvrir de nouveaux univers et plus je découvre des univers qui me plaisent, plus je puise de l’inspiration et c’est un vrai cercle vicieux. Quand tu allumes ton téléphone pour passer un coup de fil et que tu te retrouves sur Instagram sans vraiment l’avoir décidé, juste par réflexe, tu comprends que tu y passes trop de temps. Je me le dis et me le redis encore " Je vais faire attention " car la vie virtuelle n’est pas la vraie vie. Instagram et le blogging en général m’ont permis de faire de supers rencontres que je n’aurais jamais faites autrement ; Les attachées de presse (les plus courageuses parce que gérer des blogueuses c’est pas toujours facile ! ) , les créateurs, les autres blogueuses mais aussi d’autres comptes et plus virtuellement vous, qui êtes fidèles, me lisez et me laissez des messages. Tout ce côté social, qui est bien réel, participe aussi grandement au fait que j’aime le blogging ! 
Avec le blog j’ai appris à découvrir l’univers de la photo. Je regarde beaucoup de comptes de photographes et de passionnés de photos. J’adore découvrir ce que chaque personne arrive à laisser paraître à travers ses propres photos. Certaines blogueuses m’impressionnent également par la qualité de leurs clichés et j’essaie de travailler sur cet aspect qualitatif. Prendre des photos est un art mais poser et réussir à se montrer comme on est en est un autre pour réussir à passer au-delà du côté narcissique que les photos peuvent laisser parfois paraître. Apprendre à se faire prendre en photo c’est aussi travailler à l’acceptation de soi, à trouver ce qu’on aime chez soi et ce que l’on souhaite mettre en avant. Les bloggeuses que j’ai pu rencontrer sur les différents événements ne sont pas des filles ultra narcissiques qui s’adorent. Ca c’est un cliché ! 
A la suite de cet article j’ai donc décidé de mentionner mes articles avec un hashtag "partenariat" s’il est rémunéré puisque vous connaissez maintenant les tenants et les aboutissants et le fait que cela n’a pas d’impact sur mon jugement. De toute façon je crois que c’est déjà légalement obligatoire de spécifier sous les posts Instagram et articles lorsqu’on travaille en contrepartie d’une rémunération.
Les blogueurs ont autant besoin des marques pour grandir que les marques ont besoin des influencers pour promouvoir leur univers et apporter du contenu permanent à une large cible active sur les réseaux sociaux.
#JesuisBlogueuse

Source: New feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *