A la découverte d’une nouvelle discipline : le massage

Après l’événement de dimanche, le Run Sup Yoga organisé par Roxy, je suis complétement courbaturée ! Mes jambes, mes bras, mon dos me tirent malgré les étirements. Je ne marche plus droit, porter mon fils est difficile et la terre me semble de plus en plus basse ! Mais une belle rencontre va tout changer !!!

Se détendre, bien manger, prendre le temps de lire, de faire du sport, de se faire masser… Nous savons tous que notre bien-être dépend de notre capacité à nous traiter avec douceur et bienveillance. Mais de la théorie à la pratique, il y a un pas parfois très difficile à franchir. Il existe plein de petites choses qui permettent de prendre soin de soi comme s’étirer, bien respirer, prendre un bain etc…

 Le sport est probablement la première solution que j’ai trouvée pour prendre soin de moi mais aussi apprendre à me connaitre, à me dépasser, à me calmer et à me vider la tête. C’est absolument essentiel à ma vie et me permet de rester moi-même et de me sentir en forme tout au long de la semaine !

Mais il arrive de se blesser ou de faire des faux mouvements qui dérangent lors de l’effort. Et croyez-moi en tant que jeune maman, des efforts et des faux mouvements on en fait tous les jours !

 Crédit photo @MrMenard

J’ai alors fait la rencontre de Cécile, maman surfeuse et masseuse qui m’a aidée à découvrir une nouvelle discipline ! Plutôt agréable et tout aussi importante au développement de soi : Le massage ! Cette maman aux doigts de fée m’a fait apprécié le massage comme une discipline. Toujours habillée en sportive, Cécile est à l’écoute de ses patientes pour leur apporter une satisfaction optimale. Certaines d’entre vous penseront peut être que je suis un peu folle mais voici quelques arguments qui devraient vous convaincre :

« Bonjour Cécile, peux-tu nous parler de ton parcours professionnel et de la façon dont tu es devenue Masseuse Thérapeute ? »

« Pendant plus de 10 ans j’ai géré certains des bars les plus branchés de Londres, j’adorais le fait que les horaires soient décalés, j’avais du temps pour voyager, aller à la gym, participer à des expos, prendre soin de moi etc… A la naissance de mon premier fils, Hugo, je me suis offert une pose, puis Skye est arrivée en suivant et il fallait vraiment que je retrouve un projet professionnel. Avec mon ex-mari, on souhaitait déménager dans un endroit plus nature et plus chaud. On a d’abord pensé à l’Afrique du Sud mais je n’étais pas trop à l’aise avec cette idée car là-bas je manque de liberté. L’autre endroit qui nous intéressait était Hossegor, lieu où nous trouvions tout ce dont nous avions besoin : Un style de vie proche de l’océan, des amis et une région agréable à vivre. Devenir Thérapeute ça voulait aussi dire être libre de travailler où je voulais et comme je le voulais. Pouvoir gérer mon travail et profiter de ma vie de jeune Maman. Cela me permet aussi de vivre d’une activité passionnante dans laquelle je peux m’épanouir.

J’ai donc commencé par un an de formation en réflexologie. Le diplôme en poche, j’avais pris goût à cet univers de thérapies complémentaires ! J’avais alors vraiment approfondi et compris ce que ces thérapies pouvaient apporter de positif dans la vie des gens mais aussi du thérapeute en lui-même. J’ai donc décidé de refaire un an de formation en massage et j’ai rajouté d’autres formations spécialisées en «deep Tissue» (du massage sportif, profond, mais aussi très relaxant).

Crédit photo : Sandrine Legal

 J’ai pratiqué un an à Londres, avec des clients qui avaient un niveau de stress très élevé. J’ai ensuite déménagé sur Hossegor. Là j’ai commencé à faire un peu de networking en travaillant en free-lance à l’hôtel 202 à Hossegor. Jérôme et Sophie Lacroix ont alors cru en moi, ça a été ma première carte de visite ! Ça m’a aidé à faire mon réseau et de fils en aiguilles j’ai rencontré des gens qui m’ont recommandée à leurs amis, des gens qui m’avaient trouvé grâce à mon site et qui sont devenus des grands fidèles, d’autres dans le monde du surf qui m’ont recommandé à des pros que j’ai le plaisir de masser chaque année lors des compétitions. »

Crédit photo : Sandrine Legal

Existe-t-il une différence à masser des hommes d’affaire et des sportifs ?

« Avec les sportifs on travaille sur des objectifs, ils connaissent leurs corps, ils savent comment ils fonctionnent, ils savent également quand ils ont poussé la machine un peu trop loin. C’est incroyablement stimulant de les accompagner dans leur quête de performance et de bien-être. Tandis qu’avec les hommes d’affaire, on est sur une approche totalement différente, ils n’ont pas une vie très saine, ils dorment peu, ne font pas souvent de sport par manque de temps, ils vont au restaurant où ils mangent sur le pouce, bref ils ont une hygiène de vie qui est parfois compliquée ! Mentalement ils ont du mal à se poser car ils ont toujours la tête au bureau. Le massage se fait alors plutôt plus en 2 étapes, d’abord la déconnection du rythme effréné, puis la reconnexion avec soi-même, Avec son corps, prendre conscience que oui, on a des tensions ici ou là, les sentir se dissoudre Pour résumer, on essaie toujours d’aboutir au même résultat qui est le bien être, mais la démarche et le chemin de la personne et du thérapeute pour y arriver sera différente ».

Peux-tu nous expliquer quels sont les bienfaits du massage selon toi ?

« Ils sont tellement nombreux ! Au-delà de la récupération musculaire que le massage permet d’accélérer, c’est aussi un moment où on déconnecte de son quotidien. Certains clients apprécient d’échanger pendant le massage, cela leur permet d’évacuer complètement les difficultés. D’autres se mettent dans leur bulle et déconnectent de cette façon, ils se laissent transporter par la musique, par les mouvements de mes mains sur la peau et par l’échange d’énergie. Je m’adapte vraiment à chacun de mes clients afin de leur apporter une pleine satisfaction. Tous les massages sont différents car tous les corps sont différents et toutes les personnes sont différentes. Nous n’avons pas les mêmes besoins et les mêmes attentes. C’est également pour cela que c’est important pour moi de savoir dans quel état d’esprit se trouve mon client avant de le masser. Avec une intention particulière, les bienfaits physiques et mentaux du massage se décuplent».

Pour conclure Cécile, tu sembles en forme, bien dans tes baskets et cela fait plaisir à voir.

« J’ai trouvé le travail idéal ! Je suis flexible même si bosser 7j/7 ça n’est pas facile et même si c’est toujours un exercice de jonglage de gérer mes enfants seule car papa est à l’autre bout de la planète ! Je suis active et heureuse car être enfermée dans un bureau 7 h par jour, ça serait juste pas possible ! Et surtout je baigne dans l’énergie positive, les gens sont toujours heureux de me voir et quand je repars ils sont encore plus heureux et apaisés ! »

 Si vous aussi vous voulez essayer cette discipline, vous retrouverez le contact de Cécile sur son site internet : http://www.reflexomassage.com/ et Facebook @Reflexomassage Hossegor !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *