Article humeur Baby #2

J’ai profité de mon voyage au Maroc pour revenir sur l’humeur du moment suite à la refonte du blog. Comme je vous l’ai dit dans mon dernier article « Look » j’ai été absente de mon blog pendant deux, trois mois pour plusieurs raisons. La première : Mon boulot ! Pour les petits nouveaux je vous rappelle que je travaille en famille avec mon père dans le milieu du lavage automobile. Je gère les exploitations et les hommes du concept Washop créé par mon père. Mon travail est ma première passion. J’aime ce que je fais mais il y a certaines périodes qui sont effectivement plus compliquées que d’autres (comme dans tous les métiers). Je n’ai pas eu beaucoup de répit depuis le mois de Juin 2017 ou je préparais l’ouverture d’un nouveau centre de lavage situé au Mans (période de rush). Et puis les problèmes se sont accumulés et comme nous sommes une toute petite équipe et bien il faut faire en sorte de traiter les problèmes avec nos propres moyens et solutions. Je suis donc beaucoup en déplacement depuis le mois de Juin dernier et je vous avoue que j’aimerais bien un peu de calme. Passer son temps à traiter des problèmes en tout genre ça n’est franchement pas marrant et parfois il est difficile de prendre de la hauteur. Mon père a un autre métier. J’ai parfois l’impression de travailler seule même si je sais que c’est une énorme preuve de confiance de sa part de me laisser gérer les choses et qu’il est toujours derrière mois.

Mon travail prend une grande place dans ma vie. La plupart des gens pensent qu’il faut séparer le pro du perso. Et bien … J’en suis incapable. Je suis chez Washop depuis que j’ai fini mes études. J’ai construit ce projet avec ma famille. C’est mon premier bébé (parce qu’il est arrivé avant Nathan). Je ne me vois pas travailler autre part. Il me permet aussi de construire une relation avec mon père. Phrase choc ! Ca choquera probablement certains d’entre vous mais ma relation avec mon père est effectivement basée sur notre vie professionnelle. Cela ne date pas d’aujourd’hui. Mon père est un acharné du travail. Je l’ai toujours vu travailler comme un fou et aujourd’hui je sais que c’est une drogue pour lui. Une drogue ou une passion, vous choisirez. On parle donc boulot la plupart du temps mais c’est notre façon d’échanger et de partager. J’ai appris à connaitre encore mieux mon père via cette expérience et si je l’admirais déjà avant, cela n’a fait que confirmer ce sentiment. Je ne sais pas vraiment pourquoi je vous raconte ma vie mais surement parce que vous êtes nombreuses à me demander ce que je fais et pourquoi je suis souvent en déplacement. (cf moquette coquelicots pour celles qui suivent mes stories Instagram).
Mais aussi pour casser les codes de vie pro et vie perso : Chacun construit sa vie comme il l’entend et si votre vie pro est mélangée à votre vie perso et que ça ne vous dérange pas … Alors c’est votre choix !

C’est aussi pour me sortir la tête de ce contexte pro que j’ai créé mon blog. Et ça marche puisqu’effectivement je partage mes journées entre mon blog et ma vraie vie pro. Je n’ai pas de séparation entre ces deux « univers » : Je vais répondre à mes mails ou aller à des rendez-vous blog pendant ma semaine. Si je dois délaisser quelqu’un en premier ça sera bien sur le blog. C’est donc un peu ce qu’il s’est passé cet hiver :
Un hiver bien pourri à cause de la météo pendant lequel je n’ai pas fait grand-chose. Du coup je n’avais rien à écrire puisque rien à faire et rien à photographier. C’est un peu l’inconvénient de partager mes aventures de vie. Mais en même temps ça rend mon univers réel et authentique.
Le blog doit rester un plaisir. J’ai donc fini par me poser des questions (enfin ça ce n’est pas nouveau). Est-ce que je continue ? Si oui de quelle manière ? Est-ce que c’est trop lourd en plus de mon travail, de l’association ELLES Surf et de ma vie perso que je ne veux pas délaisser ? etc.
Les réponses je les ai aujourd’hui :
Pendant cette période un webmaster a donc travailler à restructurer mon blog car après deux ans d’utilisation j’avais envie de changements, d’avoir de nouvelles fonctionnalités pour répondre à toutes vos questions de manière plus fluide. Cela a pris environ 3 mois. Période pendant laquelle j’ai trouvé les réponses à mes questions.
Ce blog est une bouffée d’oxygène pour moi. J’adore écrire. D’ailleurs si ça ne se voit pas, ça m’avait manqué ! J’adore partager. Répondre à toutes vos questions. Et vous partager mon mode de vie simplement.
Je crois que la base du problème c’est surtout que j’avais besoin de déconnecter. De partir quelques jours pour profiter de quelques jours de repos, loin du travail et des problèmes qui ne sont toujours pas tous résolus et profiter de mon chéri. Nous avons laissé Nathan à Mamie Cœur qui est venue de Toulouse pour l’occasion et qui n’aurait laisser sa place à personne !

Vous l’avez également probablement vu sur les réseaux sociaux, je suis enceinte de mon deuxième petit mec. J’ai appris que j’étais enceinte au mois de Novembre. C’était prévu et attendu depuis notre dernier voyage (6 mois environ). Nous attendons donc pour notre plus grand plaisir un petit gragon bis puisque je ne vais pas non plus faire de grande annonce pour vous dire que c’est un garçon. Je suis trop contente ! Je me voyais vraiment avec deux garçons même si le sexe avait peu d’importance puisque ce que nous souhaitions c’était d’avoir un second enfant. J’ai créé mon blog après la naissance de Nathan je n’ai donc jamais partagé autour de ce sujet. Je ne pense pas m’étendre trop parce que globalement les filles qui s’étendent trop sur ce sujet « ça me gave ». ha ha ça commence bien ! Je peux juste vous dire que je vais partager sur ce sujet surtout quand ça aura un rapport avec mon mode de vie. Donc plutôt vous partager un sujet comme « surfer enceinte » ou des choses autour du bien-être et de bons plans comme je le fais en temps normal. Pour ma précédente grossesse j’avais arrêté de surfer au mois 4/5 ème mois car ça commençait à me gêner de m’allonger sur ma planche, l’eau commençait à être froide et les vagues un peu plus puissantes puisqu’on entrait dans l’hiver.

Cette fois ci je vais être enceinte en plein été. Je vais pouvoir surfer en maillot ou petite combi et les vagues seront plus petites. J’aurais peut-être donc la chance de surfer plus longtemps. J’écouterai ce que mon corps me dira et comment je me sens. Il n’y a surtout pas de règle à suivre pour ce genre de sujet ni de challenge à se lancer. Mais je vais vous avouer que surfer enceinte reste une sensation unique et absolument magique !

N’hésitez pas à me laisser des messages suite à cet article pour me dire si ces articles “humeur” de blabla vous plaisent aussi. Et d’ailleurs : Je suis à la recherche d’un prénom alors …. à vous de jouer !

Vu dans l’article
housse de surf Dakine
billabong maillot
billabong robe longue
Haut maillot Pullin
Maillot Pullin
combinaison 3’2
Lamzac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *